AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Veuillez noter que désormais seuls les véhicules d'avant 1965 sont acceptés sur ce forum . Pour les véhicules plus récents veuillez adresser une demande à un modo ou un admin afin d'obtenir l'autorisation de poster .

Partagez | 
 

 L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.

Aller en bas 
AuteurMessage
Magic-Tonio

avatar

Messages : 9488
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 55
Localisation : D.T.C.78

MessageSujet: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 1:47

What a Face Une histoire de Tonton Tonio comme vous les aimez !  dents



Fils d'Octave Despres et Joséphine Boscher, les amours entre bretons et normandes étant impossible à cette époque,
ils durent s'éloigner à Paname pour s'aimer.


De leur union naquit Gilbert, charmant bambin et voyou Parisien par excellence.
Très jeune il développe une certaine appétence pour la mécanique et devient très vite
Spécialiste Hispano-Suiza Aviation & Automobile.

C'est un beau gosse sportif. Il rejoint de ce fait le club du bled :  dents



http://acbbcyclo.fr

À l'époque ils font de la piste à côté, dans un temple appelé le "Vél' d'Hiv'"*.  dribble

Mais là c'est le drame ! IL EST GRÂVE DE LA PÉDALE !  choqué  choqué  choqué  



... À suivre

* Au début du xxe siècle, la compétition cycliste devient un spectacle de masse prisé par la population ouvrière des villes. La construction des vélodromes participe à cette vogue. Dès 1902, Henri Desgrange demande à l'architecte Gaston Lambert d'aménager la Galerie des Machines, vestige de l'exposition universelle de 1889 situé dans le quartier de Grenelle, pour y créer une piste de compétition cycliste. Inauguré le 20 décembre 1903, le vélodrome connaît rapidement un grand succès populaire. Mais en 1909, la ville annonce la destruction de la Galerie des Machines afin de libérer la perspective vers le Champ de Mars.

Desgrange décide alors d'édifier tout à côté, à l'angle du boulevard de Grenelle et de la rue Nélaton, un nouveau temple du vélo. Ce futur « Palais des Sports » a pour architectes MM. Lambert et Durand, qui l'intitulent le « temple des sports du boulevard de Grenelle ». Dans le nouveau « Vél’ d’Hiv’ » construit en charpente métallique qui voit alors le jour, 17 000 spectateurs assis sur des gradins de briques et de béton, peuvent observer les coureurs qui parcourent une piste en bois de sapin ovale, avec virages relevés de 250 mètres de développement autour d'une vaste pelouse centrale. La salle est éclairée par une immense verrière zénithale et plus de mille ampoules. Le meeting d'ouverture eu lieu en février 1910.

De nombreuses manifestations animèrent cet équipement. La fameuse course cycliste dite des « Six jours de Paris », créée en 1913, par Bob Desmaretsb, à l'exemple d'une course américaine équivalente, connut son heure de gloire dans l'entre-deux-guerres, et devint vite le sommet de la saison cycliste. En 1926 commença l'élection de la « Reine des Six jours », chargée de donner le départ de la course ; les Reines étaient choisies dans le milieu des artistes populaires à la mode : Édith Piaf, Yvette Horner, La Houppa, furent ainsi Reines des Six jours. L'animation se répandait alors de jour comme de nuit jusque dans les rues du quartier.

En 1931, l'édifice est rénové par l'américain Jeff Dickson et devient le « Palais des Sports de Grenelle »3. En effet, avec sa compagnie, la Jeff Dickson International Sports, il organise en plus des traditionnels matchs de boxe et course de vélos, d'autres compétitions sportives dans l'enceinte4 : tennis, basket-ball mais également hockey et patinage sur glace (grâce à un équipement adéquat permettant la réalisation d'une patinoire). C'est le début des « années folles » du hockey sur glace.

À partir des 16 et 17 juillet 1942, c'est là que furent détenus plusieurs jours, dans des conditions très précaires, une partie — 8 160 personnes : 4 115 enfants, 2 916 femmes et 1 129 hommes — des 13 152 Juifs (4 115 enfants, 5 919 femmes et 3 118 hommes), victimes de la rafle du Vél’ d’Hiv’, avant leur déportation vers le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau.

L'après-guerre y vit l'organisation de tournois de boxe (avec, par exemple, Marcel Cerdan ou Sugar Ray Robinson), d'épreuves équestres, de défilés de mode et même de courses de taureaux (à Paris la dernière corrida eut justement lieu au Vélodrome d'Hiver le 6 mai 1949).

Le 5 juin 1947, des élus d'outre-mer y tiennent un meeting portant sur le thème « L'Union française en péril ». Félix Houphouët-Boigny pour le RDA (Rassemblement démocratique africain), Aimé Césaire pour le PCF ou encore Lamine Gueye pour la SFIO y interviennent. La revue sur glace Holiday on Ice s'y produit de 1950 à 1958, avant d'inaugurer le nouveau palais des sports de Paris, porte de Versailles, en 1960. Au mois d'août 1958, le Vélodrome d'Hiver accueillit un centre de rétention de Français musulmans d'Algérie (FMA) sur ordre du préfet de Police de Paris récemment promu, Maurice Papon.

Le vélodrome fut détruit en 1959. Un site du ministère de l'Intérieur, le « site Nélaton » (du nom de la rue), occupait l'ancien emplacement du Vélodrome d'Hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°ΔRTMΔN°

avatar

Messages : 31506
Date d'inscription : 20/10/2007
Localisation : Yvelines Beach

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 7:06

Y'a t-il un rapport avec Custom et polemiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricky

avatar

Messages : 1512
Date d'inscription : 08/10/2007
Age : 48
Localisation : Savoie

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 7:17

On est simplement en train de perdre le tonio Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fregate-megalow.blogspot.fr/
FIF
Admin
avatar

Messages : 22410
Date d'inscription : 25/10/2007
Age : 55
Localisation : ardeche mount's

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 7:23

on frôle l'asile ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

_________________
GB auto supporter
  ........................................ ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic-Tonio

avatar

Messages : 9488
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 55
Localisation : D.T.C.78

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 7:46

Je vous parle de mon Papy et tout ce que vous trouvez à dire, c'est portnawak !  Sad

Je ne vous dirais donc rien des Figoni-Falaschi qu'il conduisait !  dents

Allez vous faire sodoculler avec du gravier de descente de garage.  grrr



Bande de ploucs incultes ! lol!


Dernière édition par Magic-Tonio le Sam 26 Mai 2018 - 12:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°ΔRTMΔN°

avatar

Messages : 31506
Date d'inscription : 20/10/2007
Localisation : Yvelines Beach

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 8:32

Je peux parler de mon grand pere?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic-Tonio

avatar

Messages : 9488
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 55
Localisation : D.T.C.78

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 8:47

Gna gna gna. En plus Maman ne se souvient pas d'une voiture rouge.  scratch





Ils ont dû la repeindre en louceddé. dents

La meuf c'est la Miss Frônsse de l'année .  love

Cabriolet Narval 1947 carrossée par Figoni & Falaschi - Boulogne.
(Châssis N° 800543 - Concours d’Elégance du Palais de Chaillot 1947 - Annie Verrière, Miss France.)
— 7 exemplaires de ce modèle furent carrossés par Figoni & Falaschi sur le chassis Delahaye 135M avec l’espoir de retrouver
l’âge d’or de la création française des années 30.
— Il est équipé du moteur type 6 S 103, 6 cylindres en ligne de 3 557 cc alimenté par trois carburateurs Solex.
(Il développe une puissance maxi de 115 cv à 4 000 t/mn. Vitesse de pointe : 160 km/h)
— Nommé pour rappeler le Cétacé des mers arctiques, le cabriolet Narval arbore un nez proéminent qui donne toute son
originalité à ce luxueux modèle.
— Le cabriolet Narval fut le chant du cygne de ce prestigieux atelier Boulonnais de carrosserie.

(Charles Trenet en posséda un qu’il utilisa pendant sa tournée américaine en 1948.
Un autre exemplaire avec les phares en bout d’ailes fut offert à Rita Hayworth par le Prince Ali Khan.)



Mais j'y  pense, il a peut être connu le grand père de Solxe, cette barre de rire. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oldspeedflo

avatar

Messages : 29584
Date d'inscription : 24/10/2007
Age : 52
Localisation : VALS LES BAINS 07600

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 22:52

Magic-Tonio a écrit:


Allez vous faire sodoculler avec du gravier de descente de garage.  


j'adore cette image .....
pis la bagnole aussi ..... dents lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic-Tonio

avatar

Messages : 9488
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 55
Localisation : D.T.C.78

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Sam 26 Mai 2018 - 22:55

Mon Flo homme de bon goût ! dents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIF
Admin
avatar

Messages : 22410
Date d'inscription : 25/10/2007
Age : 55
Localisation : ardeche mount's

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Dim 27 Mai 2018 - 11:30

ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

_________________
GB auto supporter
  ........................................ ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PDG

avatar

Messages : 924
Date d'inscription : 06/12/2007
Age : 70
Localisation : Mas de la Fourmi 30 Castillon du Gard

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Lun 28 Mai 2018 - 10:30

Ce fameux Charles  Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magic-Tonio

avatar

Messages : 9488
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 55
Localisation : D.T.C.78

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Dim 16 Sep 2018 - 2:43

Retrouvé les photos d'origine avec mon Papy au volant...





Cabriolet Narval 1947 carrossée par Figoni & Falaschi - Boulogne dents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALDORNE



Messages : 7363
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   Dim 23 Sep 2018 - 2:28

"bon sang ne saurait mentir"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Gilbert DESPRES du 75, dit la Légende.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire d'Hachiko
» Kintaro
» [Sinoué, Gilbert] L'enfant de Bruges
» Le Body-Art des années 60-70- Histoire de l'Art
» [Sinoué, Gilbert] Avicenne, ou la route d'Ispahan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRUZIN' :: Kruzin' :: Discussion-
Sauter vers: